AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexionDonation

Partagez | 
 

 Histoire - Les Sables de l'Ukhann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chocolat_mousse

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 08/01/2016
Localisation : Vvadenfell

MessageSujet: Histoire - Les Sables de l'Ukhann   Mar 8 Mar - 22:49

Les sables de l’Ukhann
Par Chocolat_mousse

Nom natif : « Notre Joyau »
Localisation : Extrême sud, ceinturé par les Mers de Jade et de Sûlfrenn
Langues parlées : Ukh, Tyrare

Aperçu

Peu sont ceux à avoir posés le regard sur les merveilles du pays d’Ukhann sans en demeurer envoûté à jamais. De ses antiques dunes de sables se fracassant sur les versants montagneux à l’ouest de l’île jusqu’aux illustres déserts de pierres dressées aiguisées tel des lames incandescentes, tout y a été créé de telle sorte que la vie puisse y être à la fois splendide et extrêmement scabreuse.

Les premières tribus à avoir tenté la traversée des sables chauds et traîtres de l’Ukhann furent les Édans, contrairement aux croyances générales affirmant qu’un peuple tout autre s’y soit aventuré. La découverte d’énormes quantités d’or ainsi que de pierres précieuses y précipita leur établissement. Ils établirent des postes de commerce avancés, loin de leur contrée native, afin d’étendre leur réseau d’échange et d’approvisionner les hameaux se formant rapidement autours des mines. Leurs sociétés y étaient parmi les plus diversifiées de ce monde : les sultanats s’enrichissant de par l’exploitation des mines côtoyaient des tribus nomades bravant les dunes au péril de leurs vies afin d’acheminer les diverses ressources à leurs destinataires. On retrouvait aussi des cités état aux systèmes politiques ressemblant déjà, bien que sous une forme primitive, à des tribunats organisés comme dans les États civilisés modernes, ce qui, déjà, est impressionnant pour cette époque. On peut donc en déduire avec aise que les domaines intellectuels y étaient très développés, bien que l’environnement chaud et hostile de l’Ukhann puisse nous en faire croire le contraire. L’esclavagisme n’y existait pas, et les guerres y étaient très rares, faute de plaines où combattre. En effet, nulle escarmouche n’est possible en plein désert, car son inhospitalité est légendaire. Il serait difficile d’exprimer par de simples mots la majesté mais aussi l’indicible danger que représentent ces sables. Que ce soit par une tempête de sable entremêlée d’éclairs survenant chaque jour sans prévenir, par des vers géants ou des rochers étrangement identiques à des fourches aiguisées, nombreuses sont les possibilités d’y laisser la vie. Nul soldat, aussi valeureux qu’il soit, ne se permettrait d’y poser les pieds sans le savoir et habiletés des natifs du désert, connaissances extrêmement rare à l’époque, tout comme aujourd’hui.

C’est donc grâce à cet isolement forcé par le désert que les peuples de l’Ukhann eurent la possibilité de se développer sans conflits directs à grande échelle, bien que de petites escarmouches eussent vu le jour, dont la bataille d’Imirla ville primordiale pour le contrôle des sources d’eau, aux alentours de laquelle nombre de forteresses souterraines furent bâties, ensevelies sous les sables du désert.



Ce n’est qu’après l’élaboration du premier fendeur de dunes qu’eurent lieu les premières guerres. Leur créateur, Plikamek d’Ûmh, éminent érudit de l’université Azuréenne d’Ishadd, s’en servit pour faire la première traversée totale du désert, d’est en ouest, et fût couvert de milles éloges. Ensuite les Cités se servirent de ses créations pour la guerre. De grands navires aux voiles Carmin, bleues et vertes parcouraient par la suite les déserts, armés et perfectionnés d’armement de point ; grappins, puis catapultes et balistes, jusqu’aux canons à poudre noire et craches-feu gigantismes. Bien vite, les déserts furent couverts d’épaves éparses, gisant au milieu des squelettes, tombes et vestiges du passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire - Les Sables de l'Ukhann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» La tribu Furie-des-sables
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Recueil des Villes :: Karnuk :: Histoire-
Sauter vers: