AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexionDonation

Partagez | 
 

 Mémoires d'un rescapé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiisuma

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Harrenval

Feuille de personnage
Nom RP: Ulthar Fougue-Barbe
Race: Nain
Profession: Forgeron

MessageSujet: Mémoires d'un rescapé   Dim 10 Jan - 0:35

Je vais aujourd'hui-vous conter l'histoire d'un vieux roi nain. Cette histoire est très longue et nécessite l'explication et les détails de l'environnement présent.

Nous nous situons maintenant au début de la 374ème ère des Fougues-Barbes, au fin fond de la chaîne de montagnes glacées  Al-Kazhar au Nord-Ouest du continent Bolenar. Je vous rappelle que ce continent est en guerre perpétuelle entre les Ilyas, les nains et les hauts humains.

Les Ilyas étant un peuple de la nature, portés généralement sur la paix et l'amour de chaque être vivants. Leur corps est différents pour chaque individus, mais la plupart a le haut du corps ressemblant à celui d'un elfe : les oreilles pointues, les yeux généralement verts en accord avec leur élément principal, une longue et soyeuse chevelure blonde coulant entre leurs omoplates et descendant jusque dans le bas du dos. La plupart préfèrent se l'attacher mais d'autres aiment sentir leur chevelure planer au fil du vent. Ils sont plutôt élancés au niveau des bras et des jambes sauf pour certaines exceptions. Justement, parlons-en de ces exceptions. En ce qui concerne le bas de leur corps, c'est assez difficile de les décrire. Ils ont généralement hérité comme moitié du corps de celle d'un animal ou d'une créature mythologique comme les satyres, les centaures ou encore les lézards, les serpents, les oiseaux et je pourrais citer encore de nombreuses espèces mais mon histoire deviendrait à ce moment trop longue.

Les hauts humains sont une espèce beaucoup plus développée que les humains normaux. Ils sont de nature beaucoup plus sages et intelligents. Contrairement à leurs prédécesseurs, ils ne veulent pas déclencher de guerre afin de récolter le maximum de territoire possible et étendre leur domination militaire sur tout le continent mais plutôt aiment se complaire dans les études de textes anciens et recherches révolutionnaires sur l'agriculture, l'économie et les déplacements. C'est un peuple de paix, autant que les Ilyas mais ceux-ci ne sont pas en harmonie avec l'élément de la terre, mais plutôt avec celui de l'eau. Les hauts humains sont aussi un peuple très expérimenté et très avancé au niveau du déplacement marin et de l'exploration. Ils ont découvert moult ruines sous-marines et souterraines au cours de leurs nombreuses aventures à la découverte de l'inconnu. Au niveau de leur apparence, ils sont plus grands que les humains normaux, ont les oreilles pointues mais moins que celles des Ilyas et sont généralement vêtus de leur blouse bleu marine striée de blancs.

Parlons maintenant des nains. Ces petits êtres pleins de sagesse et vivant presque indéfiniment. J'ai oublié de préciser que les hauts humains ont une durée de vie équivalente à 185 années humaines, les Ilyas peuvent vivre éternellement.

Les nains sont une race qui vit en grande majorité, sous terre, dans de grandes cités de pierres creusées à la pioche et à la sueur de nombreux mineurs. Ils sont extrêmement riches car possédant toutes les ressources que la terre et la montagne peuvent leur offrir. Ils sont aussi de par ce fait, très avancés technologiquement. Ils sont comme vous pouvez vous l'imaginer, de petite taille et costauds. Ils portent tous la barbe, oui même les femmes et les enfants ! C'est considéré comme une honte si un enfant nain ne naît pas avec la barbe...
Grands architectes malgré leur petite taille, ils ont su innover et construire des merveilles et des cités aussi fonctionnelles qu'elles sont magnifiques.

Après avoir décrit ces trois races, d'apparence paisibles et ne cherchant pas à se quereller l'une et l'autre vous allez me demander, pourquoi sont-elles désormais en guerre ? Qu'est ce qui les a poussées à s'entre-déchirer, à vouloir exterminer des civilisations entières et habitats..?

A cela je vais vous répondre. Le mal en est la cause. La folie, la corruption, la malveillance et une cruauté sans limite. Tout ceci fut l'œuvre d'un malencontreux hasard qui poussa les trois races à travailler ensemble..

Je vais vous conter leur histoire.

Un jour, les hauts humains, lors d'une de leurs expéditions sous-marines découvrirent les ruines d'une ancienne civilisation extrêmement avancée technologiquement et possédant une culture et des coutumes absolument stupéfiantes et renversantes pour l'histoire du monde tel que nous le connaissions. Durant l'exploration de ces ruines, ils se heurtèrent à un portail fait des trois éléments vitaux à notre monde. L'eau, la terre et le feu. Chacun de ces trois éléments était maîtrisé par l'une des races sur Bolenar. Les Ilyas étaient maîtres de l'art d'utiliser la terre, les hauts humains savaient manier l'eau comme personnes et les nains étaient des forgerons divins et utilisaient les pouvoirs du feu pour donner vie à leurs créations. Les hauts humains organisèrent un rassemblement réunissant les représentants de chaque race et leur exposa son idée. Ils pensaient que derrière ce portail se trouvaient les plans de la technologie de cette ancienne race et que ceux-ci pourraient révolutionner le monde tel que nous le connaissions. Les trois races se mirent d'accord afin de mettre en commun leurs efforts afin d'ouvrir ce portail.

L'ouverture du portail prit du temps mais au final, ils réussirent à l'ouvrir. Et l'ivresse ainsi que la joie d'avoir réussi à ouvrir le portail se transforma rapidement en horreur. Le portail ne renfermait pas la sagesse et la technologie comme ils le pensaient mais renfermait un danger si terrible et si horrible que toute la surface du monde en trembla.

Le peuple qui vivait avant en ces lieux se nommait les Morowites. Ils avaient disparu pour cause d'infertilité au fil du temps et avaient finis par s'éteindre après une longue vie de recherches et de connaissances partagées en secret. Mais avant de s'éteindre, cette race avait découvert un mal infâme et odieux et l'avaient enfermé derrière un portail à l'aide des trois éléments vitaux de la terre. A l'époque, leur technologie avancée leur avait permis d'éviter une catastrophe à l'échelle mondiale et avait laissé le mal en état de sommeil profond.

Cependant, l'ouverture forcée du portail par les trois races réveilla le mal pourtant endormi. Et l'enfer se déchaîna sur Bolenar. Ce mal n'avait aucun nom car il était trop horrible pour le décrire. Nous lui trouvèrent cependant un nom : "Les humains".

Aussitôt le portail ouvert, des hordes d'humains se déversèrent dans notre monde, pillant les villages, tuant les hommes et les enfants, violant les femmes... Ce portail était en réalité une porte dimensionnelle reliant nos deux mondes. Ces humains ne pensaient qu'à la guerre et possédaient une soif de sang inimaginable…

Les hauts humains furent les premiers à disparaître. La grande majorité fut massacrée sur les côtes de la mer qui porte désormais le nom de cette horrible tragédie, la mer Sanglante. Une petite minorité composée de talentueux mages de leur race réussit à s'enfuir à bord de l'une de leurs navettes maritimes mais on ne les revit jamais. Nul ne sait s'ils ont été rattrapés par les humains ou s'ils ont trouvé un endroit où vivre loin de toute cette accalmie…

En ce qui concerne les Ilyas… Les humains ont répandu le feu et la destruction dans leurs forêts et habitats sauvage, les laissant comme combustible pour les flammes mortelles des armes humaines. On dit que la forêt désormais sombre et dépérie retentit encore des voix désincarnées et agonisantes des Ilyas brûlants vivants. Cette forêt est désormais connue sous le nom de La Forêt des Morts.

Après avoir massacré toutes formes de vie vivant à l'extérieur, les humains se mirent à exploiter les ressources du continent au maximum, brisant les lois de la nature et détruisant la terre elle-même. Cependant, les nains avaient su rester cachés, cloîtrés dans leurs cités de pierre, sous les montagnes, se préparant jours après jours à leur venue. Ce qui devait arriver, arriva. Un petit contingent d'éclaireurs humains envoyés dans Al-Kazhar afin d'y déceler si possible certaines ressources à exploiter découvrirent une entrée vers une des mines des nains. Ils suivirent le couloir menant dans les profondeurs et, sans être vus se faufilèrent dans la ville souterraine. Ils tuèrent les enfants jouant sur la place ce jour-là et même si la plupart des humains furent tués dû à la réaction des soldats postés un peu partout dans la cité, il y en un seul qui réussit à s'échapper.

Quelques jours plus tard, l'armée des humains était là. Le vieux roi nain décréta la fermeture totale des voies menant à la cité, condamnant les voies extérieures en pensant que cela empêcherait les humains de venir les attaquer. C'était sans compter sur l'ingéniosité cruelle de ceux-ci, qui creusèrent à travers la roche muni d'explosifs et de grandes machines. Ils percèrent à travers la dure roche de la montagne et déferlèrent dans la cité de Harshakor, tuant et détruisant tout sur leur passage…

Le vieux roi réunit le reste des survivants dans sa forteresse souterraine et réussit à s'enfuir via l'un des tunnels secrets resté ouvert en cas de fuite imminente. Cependant, les humains avaient aussi découverts cette sortie de secours et avaient posté quelques gardes à sa sortie afin d'intercepter ceux qui tenteraient de s'enfuir. Le vieux roi et ses gardes se battirent vaillamment mais malheureusement, cela ne suffit pas. Les nains sortirent vainqueurs de ce combat mais à quel prix ? Seul le vieux roi nain restait debout, tenant le corps de sa femme et de son fils défunts, le regard errant sur toutes les personnes qu'il avait connues et aimées alors que leurs corps gisaient sur le sol boueux, ensanglantés… Forcé de s'enfuir en entendant les cornes de brumes des humains signifiant que des renforts approchaient, il dût se résoudre à les abandonner là et s'enfonça au plus profond des montagnes où personne n'osait s'approcher de peur de se perdre.

Pendant plusieurs décennies, on n'entendit plus parler du vieux roi nain et les choses semblèrent se tasser sur Bolenar. Après avoir passé près de 78 ans, cloîtré dans les montagnes profondes, le vieux roi nain Ulthar Fougue-Barbe sortit enfin de son abri et partit à la découverte de ce qu'était devenu ce monde.

Son chemin fut semé de périples et obstacles si difficiles que parfois ils lui semblaient insurmontables. Cependant, animé par le désir de vengeance ainsi que son instant de survie, il réussit à survivre à toutes ces épreuves. Pendant de nombreux jours il ne vit aucun signe de vie.

Alors qu'il commençait à perdre espoir, il distingua au loin un fil de fumée montant en spirale dans le ciel ocre et décida de s'en approcher prudemment.
C'est ainsi qu'Ulthar arriva et découvrit Valhadas, une ville qui avait été construite dans un principe utopique et regroupant les méandres et vestiges de civilisation perdues et aventuriers déchus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mémoires d'un rescapé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] Mémoires d'un guerrier
» Mémoires d'un Janissaire
» [Héritage] Présentation des Mémoires de Kizenhrak
» Les mémoires d'un bleu. Privé
» Des coutumes en usage dans la marche de Longueville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RP :: Bibliothèque-
Sauter vers: